Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 16 Nov, 2011 dans Économie

États-Unis : la municipalité de Jefferson fait faillite

(Source : Centpapiers)

Commentaire des Moutons enragés :
Jefferson, boum! 650 000 habitants et ça y est, officiellement en faillite! Avant même la ville de Detroit qui pourtant est devenue une référence!!! On attend la suivante, encore plus grosse!

États-Unis : Jefferson devient la plus grosse faillite municipale des Etats-Unis

C’est un record dont le comté de Jefferson, dans l’Alabama se serait bien passé ! Cette collectivité locale américaine, qui compte 650.000 habitants, a été contrainte hier soir de se déclarer en cessation de paiement, devenant du même coup la plus grande faillite municipale de l’histoire des Etats-Unis, avec un passif de 3 Milliards de Dollars… La précédente plus grosse faillite municipale remontait à 1994, lorsque le comté d’Orange en Californie avait fait faillite avec 1,7 Md$ de dettes.

Jefferson s’était endetté avant la crise des  » subprimes  » pour rénover son système d’eaux usées, mais l’éclatement de la crise a entraîné une hausse des taux d’intérêts variables, étranglant financièrement la collectivité locale. Jefferson était pourtant parvenu en septembre à un accord avec certains créanciers, dont le plus important d’entre eux, la banque JP Morgan, afin de restructurer sa dette, mais le plan n’a pas reçu de soutien suffisant auprès des élus locaux pour être mis en oeuvre. L’exposition de JP Morgan atteignait 1,2 Md$ en mai dernier, et l’accord conclu en septembre impliquait un abandon de 750 M$ de créances par la banque. La mise sous la protection de la loi sur les faillites de Jefferson va désormais geler entièrement les échéances de remboursement de sa dette, en attendant qu’un nouvel accord soit trouvé sous l’égide de la justice.

Jefferson est la deuxième mise en cessation de paiement d’une collectivité locale américaine depuis un mois, après la ville d’Harrisburg, en Pennsylvanie.

 

Source: boursier.com

 

Partager cet article :