Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 21 Oct, 2011 dans Big Brother

Précrime : un algorithme contre les futurs délits

(Source : Besoin de savoir)

Un document du Department of Homeland Security (DHS) indique qu’un projet de prédiction de délits et de crimes est déjà testé sur certains volontaires.

 

Détecter les pensées hostiles

Le programme s’appelle  » Future Attribute Screening Technology » ou FAST et détermine si une personne a l’intention de commettre un crime ou si elle est animée de mauvaises intentions !

L’algorithme utilise des données provenant de capteurs qui surveillent les changements physiologiques et comportementaux d’une personne.

FAST est conçu pour détecter les changements dans le mouvement du corps, la température (visage et corps), les mouvements oculaires, la respiration, la voix, la façon de parler etc. Depuis 2008, FAST a été testé en laboratoire, en un lieu tenu secret dans le nord-est de USA : les résultats obtenus atteindraient jusqu’à 81 % d’exactitude.

Capture d'écran du programme FAST

 

Commentaire :
On remarque sur la capture d’écran que « la bête » roule sous Windows… question d’ajouter au pourcentage d’erreur.

 

Éthique et technologie prédictive

Le DHS aurait déjà déployé des tests de FAST sur le terrain. Si la technologie s’avère fiable, FAST pourrait être utiliser aux points de contrôle des aéroports, des douanes, des ports ou lors de grands événements sportifs.

Le projet FAST est déjà controversé; lire les pensées peut générer des dérives totalitaires et liberticides.

Partager cet article :