Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 6 Mai, 2015 dans Big Brother

Canada : plus de pouvoirs de surveillance aux agences de renseignement

(Source : Journal de Montréal)

canada-loi-c-51

Le projet de loi antiterroriste prend le chemin du Sénat après que la Chambre des communes eut adopté le document législatif en troisième lecture mercredi soir.

Le projet de loi C-51 vise notamment à accroître les pouvoirs de surveillance des agences de renseignement canadiens.

Il a été adopté à 183 voix contre 96. L’opposition libérale s’est rangée du côté du gouvernement conservateur pour faire avancer le projet de loi à la Chambre haute. Les néo-démocrates, le Bloc québécois et le Parti vert s’y sont opposés.

La Loi antiterroriste de 2015 a suscité la controverse depuis son dépôt au mois de janvier. Nombreux sont ceux et celles qui ont dénoncé le projet de loi, craignant que les libertés civiles soient menacées.

D’anciens premiers ministres, le Barreau canadien, des universitaires et des gens d’affaires ont d’ailleurs élevé leurs voix contre C-51.

«Le NPD dénonce haut et fort l’adoption du projet de loi C-51. Des milliers de Canadiens sont descendus dans la rue pour protester contre ce projet de loi qui va éroder nos libertés et nos droits. Ces gens ne voulaient pas que la peur triomphe sur les valeurs mêmes qui guident notre démocratie», a déclaré le député néo-démocrate de la Colombie-Britannique, Randall Garrison, à la suite du vote, dénonçant du même coup les libéraux pour avoir voté pour le projet de loi.

La Chambre haute devra maintenant compléter son examen de C-51. Le projet de loi devrait ensuite recevoir la sanction royale.

Commentaire :

Partager cet article :