Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 26 Jan, 2014 dans Feux célestes

SN 2014J, la supernova « SN Ia » la plus proche depuis 40 ans

(Source : Futura Sciences)

Les supernovae SN Ia sont très prisées des cosmologistes, car elles permettent d’étudier l’énergie noire. La plus proche de la Voie lactée depuis plus de 40 ans a été observée il y a quelques jours. SN 2014J s’est produite à environ 12 millions d’années-lumière, dans la galaxie du Cigare. Elle est facilement observable par les astronomes amateurs.

Détectée le 21 janvier 2014 à 19 h 20 TU par des étudiants et leur professeur, la supernova SN 2014J est visible sur cette photo. Elle est indiquée par deux barres blanches. © UCL, observatoire de l’université de Londres, Steve Fossey, Ben Cooke, Guy Pollack, Matthew Wilde, Thomas Wright

Détectée le 21 janvier 2014 à 19 h 20 TU par des étudiants et leur professeur, la supernova SN 2014J est visible sur cette photo. Elle est indiquée par deux barres blanches. © UCL, observatoire de l’université de Londres, Steve Fossey, Ben Cooke, Guy Pollack, Matthew Wilde, Thomas Wright

La galaxie du Cigare, M82 dans le catalogue de Messier, est une galaxie irrégulière située dans la constellation de la Grande Ourse. Elle est assez bien connue des astronomes amateurs : brillante, elle est facile à observer car à seulement 12 millions d’années-lumière de la Voie lactée. Elle est voisine de M81, avec qui tout porte à croire qu’elle a été en interaction voilà quelques centaines de millions d’années tout au plus. On considère que M82 fait partie du groupe de galaxies de M81, et en tant que tel, c’est l’une des plus proches du groupe local qui contient une quarantaine de galaxies et auquel appartient la Voie lactée.

Voilà quelques jours, des étudiants en astronomie à l’observatoire de l’université de Londres ont entrepris d’observer M82 avec leur professeur au moyen d’un télescope automatisé de 0,35 m de diamètre. Ils ont alors fait la découverte d’une nouvelle supernova baptisée SN 2014J. Depuis, d’autres observations ont été faites. Elles conduisent à penser qu’il s’agirait d’une supernova de type SN Ia, donc l’explosion d’une naine blanche ayant accrété trop de matière dans un système binaire.

Ces deux photographies de la galaxie du Cigare, M82, ont été prises avant et après l’apparition de la supernova SN 2014J. Celle-ci est bien visible sur l’image du bas. © UCL, observatoire de l’université de Londres, Steve Fossey, Ben Cooke, Guy Pollack, Matthew Wilde, Thomas Wright

Ces deux photographies de la galaxie du Cigare, M82, ont été prises avant et après l’apparition de la supernova SN 2014J. Celle-ci est bien visible sur l’image du bas. © UCL, observatoire de l’université de Londres, Steve Fossey, Ben Cooke, Guy Pollack, Matthew Wilde, Thomas Wright

.

La supernova SNIa la plus proche depuis SN 1972E

Le 24 février 1987, une supernova brillait de mille feux dans le Grand Nuage de Magellan. Il s’agissait de l’explosion de l’étoile baptisée Sanduleak, une supergéante bleue 50 fois plus grande que le Soleil et qui était membre d’un système binaire. L’événement s’était produit en réalité à environ 158.000 années-lumière de la Terre, et il s’agit toujours à ce jour de la supernova la plus proche connue depuis plus d’un siècle.

Les supernovae les plus proches après celle de 1987 avaient déjà été observées dans M81 et M82. Il s’agissait de SN 1993J et SN 2004dj, respectivement en 1993 et 2004. Mais il semble maintenant que si SN 2014J est bel et bien une SN Ia, c’est la plus proche de ce type observé depuis plus de 40 ans. Le dernier cas connu était SN 1972E. En matière de luminosité apparente, cette supernova dans la galaxie NGC 5253 se classe au second rang pendant le XXe siècle après SN 1987A. SN 1972E est bien connue des astrophysiciens parce qu’elle a servi de prototype pour la compréhension théorique des supernovae de type SN Ia.

Partager cet article :