Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 1 Mar, 2012 dans Feux célestes

Québec : un [autre] météore traverse le ciel et explose

(Source : Météomédia)

Commentaire :
Encore une fois témoin de cet événement, laissez-moi vous dire que ça laisse un arrière-goût dans la bouche. Pour avoir couvert ce phénomène depuis plusieurs années (et en être à ma seconde observation en 4 mois à peine), je ne remarque qu’une accélération de la fréquence, ce qui ne laisse rien présager de bon.

Il y avait de l’action dans le ciel hier soir. Des dizaines de personnes ont aperçu un phénomène lumineux vers 22 heures. Les nombreux témoins ont rapporté une traînée de lumière accompagnée d’un flash, dans le sud du Québec jusqu’en Nouvelle-Angleterre, aux États-Unis.

Des téléspectateurs de Longueuil, de Shebrooke, de Chambly, de Saint-Jean-sur-Richelieu, de Montréal et de bien d’autres endroits dans le sud du Québec ont vu ce phénomène et ont partagé leurs observations sur notre page Facebook.

« Il y a eu un gros flash blanc dans le ciel de Sherbrooke ce soir vers 22h15-22h20?? C’était quoi? Car il ne fait pas d’orage? », nous a écrit Vicky Blouin vers 23 heures.

«J’ai vu une boule de feu tomber du ciel !! Il y a 30 minute dans la ville de Magog !! Qu’est-ce que c’était ?», a quant à elle indiqué Sabrina Duval.

Sébastien Giguère, coordonnateur scientifique à l’ASTROLab du parc national du Mont-Mégantic, croit qu’il pourrait vraisemblablement s’agir d’un type de météore appelé «bolide», qui se serait désintégré en traversant l’atmosphère.

Comme le phénomène s’est probablement produit à des kilomètres d’altitude, il a pu être observé dans un très vaste périmètre.

Le blogue Lunar Meteorite Hunter, que plusieurs internautes ont cité sur notre page Facebook, a également compilé des dizaines de rapports d’observation de ce météore en provenance du sud du Québec et de la Nouvelle-Angleterre. Les auteurs du site parlent eux aussi d’un météore de type «bolide».

Partager cet article :