Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 11 Oct, 2011 dans Feux célestes

France : des fragments de météorite retrouvés dans le toit d’un pavillon

(Source : DH.be)

Au total, Mme Comette a retrouvé une centaine de grammes de fragments de la météorite, le plus gros morceau faisant 88 grammes, comme le raconte l’heureuse propriétaire qui n’en revient toujours pas, épatée

Une météorite a été découverte dans le toit d’un pavillon de Draveil loué par une mère de famille de 39 ans au nom prédestiné, Martine Comette, comme le dit l’heureuse propriétaire jointe par un journaliste dimanche, confirmant une information du Parisien. Pour Alain Carion, chasseur de météorites qui est venu authentifier la météorite samedi, l’objet est « une chondrite », d’une taille qu’il qualifie de « conséquente », et « provient de la ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter ».

A sa connaissance, « il n’y avait jamais eu de météorite à moins de 80 km de Paris », s’enthousiasme le chasseur et auteur d’un livre, « Les météorites et leurs impacts ». Au total, Mme Comette a retrouvé une centaine de grammes de fragments de la météorite, le plus gros morceau faisant 88 grammes, comme le raconte l’heureuse propriétaire qui n’en revient toujours pas, épatée: « C’est quand même un objet extraterrestre », un caillou « aimanté avec du zinc et du fer », décrit-elle.

L’objet a été trouvé par un ouvrier qui était venu changer une tuile brisée sur le toit du pavillon. « Il m’a dit qu’il faudrait être Superman pour briser une tuile comme cela », et que le caillou retrouvé dans l’isolation, sous la tuile brisée, « ne pouvait provenir que du ciel », raconte Martine Comette, comptable au ministère des Finances.

Une fuite dans le toit lors d’un orage à la fin du mois d’août a permis de faire la découverte.

Partager cet article :