Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 11 Avr, 2012 dans Découvertes

Vortex hexagonal, le mystère du pôle nord de Saturne

(Source : MiWiM)

Hexagone au pôle nord de Saturne

S’il est bien une énigme dans notre propre système solaire que les scientifiques ne peuvent résoudre, alors il s’agit bien du fameux hexagone de Saturne. Photographié en 2007 par la sonde Cassini (en orbite autour de Saturne depuis 2004), ce phénomène reste en effet inexplicable par les astronomes, qui ont pourtant tenté à de nombreuses reprises de reproduire l’expérience en laboratoire.

Tout comme sur Jupiter, qui est aussi une planète gazeuse, l’atmosphère de Saturne se compose de « bandes nuageuses », qui sont plus facilement visibles sur Jupiter du fait de leur coloration. Ce sont justement ces nuages qui se précipitent au pôle nord de Saturne, et forment inexplicablement une sorte de vortex hexagonal, qui s’inscrit dans un mouvement stable depuis déjà bien longtemps (le premier repérage de ce phénomène a eu lieu dans les années 1980 grâce aux sondes Voyager).

L’hexagone du pôle nord de la planète a une envergure très impressionnante, puisque chacun de ses côtés mesure un peu moins de 14.000 kilomètres, sa superficie totale étant deux fois supérieure à celle de la Terre. Il s’agit d’un phénomène exceptionnel, qui n’a jamais été repéré ailleurs dans notre système solaire.

Commentaire :
Mis à part dans un nombre impressionnant de cratères hexagonaux et pentagonaux partout dans notre système solaire…

Les hypothèses de la communauté scientifique concernant ce phénomène sont très nombreuses (aurore polaire spécifique à Saturne, courant atmosphérique, …) mais aucune de ces explications n’est vraiment satisfaisante. On ne sait pas depuis combien de temps cette formation est présente sur Saturne, ni pendant combien de temps elle pourra rester aussi stable, et c’est justement cette stabilité qui intrigue les astrophysiciens.

Partager cet article :