Vous appréciez ce site?
Faites-le-moi savoir!
Rubriques

Publié le 21 Août, 2011 dans Découvertes

Mystérieux gouffre martien

(Source : Ciel & Espace)

Entrée d'une caverne martienne au fond d'un cratère vue par MRO. Crédit : NASA/JPL/University of Arizona

 

Les sondes qui gravitent autour de Mars avaient déjà photographié à plusieurs reprises des entrées de cavernes. Celles-ci étaient en réalité d’anciens tubes de laves aujourd’hui vides qui s’étaient partiellement effondrés. Les mêmes structures ont été vues sur la Lune.

Commentaire :
C’est fou ce qu’ils en savent des choses nos experts lorsque vient le temps de se prononcer sur des mystères. En réalité, les explications données ne sont que des hypothèses socialement et scientifiquement acceptables. Peut-être n’ont-elles rien à voir avec la réalité, mais ça ne semble pas important.

Il y a quelques mois, les planétologues ont récupéré un cliché encore plus étonnant, pris par la caméra à grand champ de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO). Il montrait un cratère parfaitement circulaire au fond duquel se trouvait l’une de ces entrées de grottes.

MRO a révisité l’endroit à l’aide de sa caméra à haute résolution, et produit cette photo encore plus mystérieuse. Le cratère mesure environ 250 m de diamètre et pourrait résulter d’un impact météoritique.

Commentaire :
« Pourrait »

En son centre, un gouffre de 35 m de diamètre s’ouvre sur les entrailles de la planète rouge.

Le Soleil assez haut dans le ciel au moment de la prise de vue éclaire le fond du puits. Sa profondeur est estimée à 20 m.

Commentaire :
Je doute que ce trou s’ouvre sur « les entrailles de la planète rouge » alors qu’il n’est que de[/ 20 mètres de profondeur! Mais, bon, sensationnalisme oblige…jbox]

Les géologues ignorent encore comment un tel gouffre a pu se former.

Commentaire :
Enfin, un peu d’honnêteté! Ça fait du bien, non? 🙂

Situé sur le flanc nord du volcan Pavonis Mons, il s’ouvre selon toute vraisemblance sur un tube de lave évidé. Mais s’agit-il d’un effondrement classique ? Ou un impact météoritique a-t-il favorisé le processus ?

Philippe Henarejos, le 19 août 2011.

Partager cet article :